AccueilFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois...un humain[ Libre mais Fuoco en priorité]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arkan
PDG d'Aritech
avatar

Nombre de messages : 24
Age du Personnage : 27 ans
Pouvoirs : Toucher

Feuille de personnage
Puissance:
1/60  (1/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Il était une fois...un humain[ Libre mais Fuoco en priorité]   Ven 3 Avr - 4:31

15h34

Et quelques secondes pour être exact. Il l'observait, l'heure. Sur sa montre, la grande flèche se promenait. Tic, tac, tic, tac...Il risque un oeil vers le type devant lui, commence à s'impatienter et lui dit pour une énième fois:

-Alors, tu va me dire pourquoi tu es revenu et que tu as tué deux de mes hommes? C'était de chic types, tu sais?

Devant lui, une loque, quelque chose qui s'appelait autre fois un corps humain, puisqu'un de ces monstres, un Sheal, en avait prit possession. L'homme, par terre, le visage déformé pour les coups n'osait parler. Quelle situation ironique, tout de même. C'était un humain qui imposait sa loi à un Sheal et non le contraire. Honnêtement, cela lui faisait comme un petit velours, de savoir qu'il était plus puissants que ceux qui ont tout détroné pour prendre possession de la Terre.

15h35


Le Sheal ne répondait toujours pas. Il voulait sûrement le faire chier, il n'y avait pas d'autre possibilité. Dans cette salle, le scénario rappelait vaguement un interrogatoire tiré de CSI. Arkan, les manches retroussées jusqu'aux coudes, la chemise déboutonnée, les jointures légèrement rougies fixaient, l'air déçu et surtout pressé, le sheal devant lui.

Pour faire une histoire courte, ce sheal en question avait fait affaire avec lui, quelques semaines plus tôt afin d'obtenir un corps de bonne qualité, chose qu'Arkan lui avait livré comme prévu. Seul problème, le Sheal en question n'était pas satisfait de son produit et avait décidé de se faire vangeance lui-même en attaquant directement Aritech.

-----------
16h30

Il commençait à se faire tard, trop tard. Arkan en avait plus qu'assez de devoir s'occuper d'une créature comme celle-ci et décida qu'il valait mieux en finir au plus vite. Il passa à nouveau sa main dans son visage, son expression faciale étant teinté d'exaspération et demanda à nouveau à la personne.

-Pourquoi as-tu fait ça? Tu peux me le dire tu sais? C'est la seule chose que je te demande. pourquoi.....POURQUOI es-tu venu dans mon entreprise et que tu a semé la pagaille dans tout l'édifice?

-Parce que les humains n'ont rien à faire à Arimane. Mis à part servir NOUS, nous servir de corps et d'amusement. Vous êtes des pions, des jouets, des objets pour nous, la race supérieure!

Du calmmee. Il fouilla dans sa poche puis sortit son paquet de cigarette. Rapidement, il en plaça une dans sa bouche et l'alluma. La sensation de la fumée qui remplissait ses poumons et le sentiment qu'à chaque bouffée, il perdait quelques secondes à sa vie le relaxait un peu. Il dirigea la cigarette vers le coin de sa bouche, geste qu'il faisait par habitude et également pour pouvoir parler correctement puis ria un petit coup en plissant les yeux. Il se leva de sa chaise puis se dirigea vers le sheal sur le sol.

-Bon bon bon...Encore en train de jouer les petits Hitler? On s'inspire encore de ces vieux enfoirés de nos jours? Et bien voilà, le poing d'un être faible.

Sans aucune réserve il se défoula sur le corps, à chaque coup, un frisson d'extase parcourait son échine, la supériorité l'envahissait.

-Alors, comment on se sent quand on est battu par la main du faible? De l'objet, du pion! Les monstres qui se font dominés par les hommes! Ça semble ironique,non?

Puis, il lâcha sa victime, et revint s'asseoir à sa chaise. La main pleine de sang il regarda le Sheal se leva plus que brusquement, et venir lui cracher son sang au visage.

-C'est vous les monstres! Sans vous, nous serions les seuls sur cette planète! C'est à cause vous, si Dieu nous a jeté dans l'oubli, où nous avons du attendre et attendre et ATTENDRE pour que notre jour vienne enfin. C'est grâce à Lilith..c'est grâce à elle si....

Avant qu'il ne puisse finir sa phrase, Arkan dégaina son pistolet et le Sheal eut tout juste le temps de lire sur le fusil: The bird of Hermes is my name, eating my wings to make me tame. Le fusil se logea alors dans sa bouche et sans perdre une seconde il appuya sur la gâchette alors que son crâne explosa.

-Pffttt. Reviens me voir quand tu seras devenu pertinent.

Il regarda sa montre.

17h03

Il prit son manteau et s'en alla.

Les rues de Tanoshimu sont toujours aussi belles. Étrangement, même lors de ces journées-là, grises, moroses dénudées de vie et de bonheur, il se sentait bien. Un sentiment de repos, de bien-être, de nostalgie même, alors qu'il arpentait les rues. Devant lui, de jeunes filles, de seize ou dix-sept ans tout au plus, le regardait. Très légèrement vêtues, elle étaient très probablement des filles de joie à moins que c'était une nouvelle mode chez ceux-ci. Il était si peu au courant des tendances de ces temps-ci. Néanmoins, un regard de mépris se fit voir de la part de celui-ci et quelques jurons étouffés s'enlovèrent dans le ciel gris. Le seul point positif dans cet endroit est qu'il ressemblait à peu près à tout le monde dans cet endroit alors il pouvait errer librement n'importe où. Les gens étaient habitués à entendre le nom, non pas à reconnaître le visage. Cependant, certains semblaient mépriser sa présence ici, si bien sûr il était possible pour eux, de mépriser des individus. il s'arrêta devant un bar terrasse aux allures renaissance, à croire que les Sheals connaissaient l'histoire avant leur arrivée! Bref, il commanda un sandwich et un café.

Il s'assied à une table regarda les gens passer tranquillement puis commença à feuilleter un journal, pratique commune aux humains, même encore en ces temps de domination de la part des Sheals.

Puis, quelque chose vint perturber son agréable repas et vint faire ombrage à son journal et il risqua un oeil vers la personne en question.

-Humm?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuoco
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 28

Feuille de personnage
Puissance:
2/60  (2/60)
Barre de Quêtes:
10/20  (10/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Il était une fois...un humain[ Libre mais Fuoco en priorité]   Sam 4 Avr - 0:25

    Fuoco qui se promenait dans le quartier chic d’Arimane City et se réjouissait de voir les petites filles d’entre 16-18 ans qui s’exposait pour faire plaisir au gentil petit Sheals qui cherchaient un peu de plaisir dans se monde dirigé par la plupart par eux… Mais enfin, Fuoco était avait plus d’argent et en plus de cela la faim le narguait, et ça pas qu’un peu... Le jeune adolescent à qui appartenait ce corps devait manger bien beaucoup… Mais enfin, c’était un des corps les plus jeunes et les plus beaux également… Toutes les jeunes filles d’Arimane City courraient après lui, elles étaient toutes folles de lui… Mais enfin Fuoco s’enfichait littéralement. C’est qu’à ce moment là que Fuoco remarqua une personne dont il avait déjà vu la tête quelque par… Voila il se rappelle, cette personne était Arkan le plus fort des humains, il dirigea ce quartier… Enfin d’après ce qu’il avait entendu…
    Fuoco commença donc à le suivre il le suivit et suivit jusqu’à arrivé à un restaurant, cela fut parfait… Arkan s’assit a une table et commanda un sandwich et un café, il prit de suite un journal et commença à le feuilleté… Bien sûr pour qu’Arkan ne le remarque pas trop, il s’assit juste en face de lui et pris également un journal, mais contrairement a l’autre, il ne commanda rien, il alla bine s’amusé avec se grand humain qu’on respecte, enfin… Que les Sheals faibles respectent… Lui bien sûr il s’en foutait du statut d’Arkan… Lorsque la bonne femme arriva avec le sandwich et le café Fuoco regarda et attendit un peu… Quand la bonne femme était partie, il déposa son journal et regarda attentivement le sandwich… C’est que le sandwich commença a voltigé et volé dans les mains de Fuoco, bien sûr Arkan, qui n’était pas con il remarqua cette action et laissa échappa et un petit ‘’Hum’’ et Fuoco lui fit un petit signe avant de mordre un bon coup dans le sandwich de l’humain… Mais maintenant, Fuoco avait faim et aussi soif… Qu’est ce qu’il fit il prit la tasse de café d’Arkan en la fessant voltigé jusqu’à lui et bu un gorgé sans la touché…

    Après avoir mangé tout et avoir tout bu, il se leva et se dirigea vers Arkan, il voulait absolument lui parler, il ne savait pas pour quoi mais il voudrait bien savoir comment cet humain respecté pense des sheals… Il devrait avoir grave attention à lui, mais Fuoco devait également faire attention, parce que cet homme est quand même bien élevé dans la société donc il devait être protégé d’un peu partout…

    « Alors Monsieur Arkan, comment allez vous ? Merci pour ce repas délicieux…. »

    Fuoco attendit une réaction, n’importe-t-la qu’elle….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkan
PDG d'Aritech
avatar

Nombre de messages : 24
Age du Personnage : 27 ans
Pouvoirs : Toucher

Feuille de personnage
Puissance:
1/60  (1/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Il était une fois...un humain[ Libre mais Fuoco en priorité]   Dim 12 Avr - 7:48

Il y avait un défaut à être connu dans un endroit comme Arimane. C'était bien sûr de se faire harceler par n'importe qui, pour n'importe quelle raison. Encore cette fois, pas moyen de passer sous le couvert de l'anonymat. Même pas moyen d'avoir un souper tranquille qu'il se faisait voler son repas, par un sheal qui plus est. Eh bien, il venait d'en perdre l'appétit. Il regarda l'inconnu qui semblait se régaler, s'il était capable d'une telle chose puis lui accorda un sourire à son tour. En cette fin d'après-midi ou début de soirée, il allait apprendre sur les Sheals, ou peut-être pas. Il était impossible de savoir ce que ces créatures pouvaient bien penser et elles étaient très imprévisibles.

Ainsi donc, il appela la serveuse qui l'avait gentiment servi tout à l'heure et pointa en direction de Fuoco.

-Pardonnez-moi madame, mais ce jeune homme m'a volé ma nourriture et il va de soi qu'il est maintenant responsable de la facture, n'est-ce pas?

-Tout à fait monsieur, j'en prend note.

Voilà une bonne chose de faite. Il haussa les épaules devant Fuoco, qui était toujours à une table un peu plus éloignée, comme pour lui dire qu'il n'avait pas eu le choix. Le jeune homme était plutôt grand, beau, comme quoi les Sheals ne prennent que les plus belles enveloppes corporelles. Dans un monde superificel comme celui-ci, c'était pas très surprenant.

Il rangea ses lunettes dans son manteau et placa celui-ci sur son manteau sur son épaule. À présent, il avait sa chemise blanche au col relevé et son pantalon noir, comme quoi il lui arrivait de ressembler au commun des mortels parfois. Il s'avança à la table de Fuoco et l'entedit dire:

« Alors Monsieur Arkan, comment allez vous ? Merci pour ce repas délicieux…. »

-Humm, tout le plaisir est pour toi...Ceci dit, je vais toujours aussi bien. Je ne crois pas qu'il est pas nécessaire de te retourner la question, sheal.

En gros, il faisait référence au fait que les sheals étaient des créatures dépourvues d'émotions. Il ne savait pas ce que cette phrase allait provoquer chez lui, s'il réagissait négativement, ça serait toujours ça de gagner.

Il fouilla dans sa poche et sortit son paquet de cigarettes, d'un mouvement nonchalent, machinal, il fit sortir une cigarette et la prit de son autre main afin de la glisser dans sa bouche. Ses lèvres démontrèrent un certain contentement lorsque la sensation de l'objet cylindrique se fit ressentir. Il replaça le paquet dans sa poche et sortir son briquet. Il dut réessayer quelques fois pour qu'une flamme daigne sortir et allumer son petit moment de plaisir. La cigarette se fraya un chemin jusqu'au coin de sa bouche pour lui permettre ainsi de parler:

-Alors, je peux savoir ce qui vous amène à gâcher mon repas? Vous voulez vous venger de moi? J'ai éliminé un de vos corps? Je n'ai qu'une chose à vous dire. Ceux qui se mettent dans mon chemin ne sont pas le type de personnes avec qui je m'entend le mieux.

Il prit une bonne bouffée puis recracha la fumée et un jet. Il regarda Fuoco, le regard plein de fierté.

Il fit balancer la chaise pour faire en sorte qu'elle soit sur deux pattes pis regarda le ciel.

-On dirait que le ciel est de plus en plus gris. Ils me manquent, ces beaux jours d'été paisibles. Vous savez, avant votre arrivée...

Il repositionna sa chaise normalement et passa une main dans ses cheveux et attendit une quelconque réaction de la part de Fuoco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiyo
Citoyen


Nombre de messages : 24

Feuille de personnage
Puissance:
1/60  (1/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Il était une fois...un humain[ Libre mais Fuoco en priorité]   Jeu 23 Avr - 12:46

"Eeeeerrk....Mais c'est mooooooche... Pourquoi on va ici...C'est mieux les bas quartiers avec toutes ces prostituées et p'is les chats..."

Le Chien continuait de marcher sans prêter attention au récrimination de sa petite maitresse...Chiyo lui tirait les poils des oreilles de sa monture pour lui faire changer de route mais le stupide canidé refusait d'entendre raison... Il continuait de trottiner a travers ce quartier ultra chic ultra propre...

Chiyo finit par abandonner le combat, certaine que Le Chien ne savait même pas ou il allait... Les long cheveux blanc de la gamine flottait librement dans son dos et son visage d'enfant bourgeoise étonnait les passant qui se demandaient sans doute ce qu'elle pouvait faire ainsi juchée sur cet horrible animal...

"En plus il va pleuvoir et on risque de croiser des humains et ça va encore dégénéré et je vais encore devoir te sauver"

Pour toutes réponses le Chien bondit par dessus une bouche d'égouts manquant de désarçonner sa cavalière qui poussa un petit cri de surprise...Elle se laissa glisser au sol et observa les alentours, sans doute a la recherche d'une mauvaise plaisanterie à faire... Car, comme tous les enfants de 10 ans, Chiyo était avide de plaisanterie... Certes, les siennes étaient souvent sanglante et perverse mais elles n'en restaient pas moins des blague de gosse...

Soudain son regard tomba sur une énorme glace que dégustait un jeune couple d'humain bien habillés... La gamine s'approcha l'air de rien et leva ses grand yeux vers l'homme... Celui ci lui sourit puis recommença a contempler sa dulcinée... Comme Chiyo restait plantée là, sans rien dire, il lui tendit une piecette... L'enfant attrapa son bras et le tira violemment vers elle...Elle ne le calcula pas pendant qu'il perdait l'équilibre et s'écrasait par terre,trop obsédée par cette glace magnifique... Elle s'en saisit comme on prends le St graal et s'éloigna sous les hurlements affolés de la blondasse et les injures de son mari qui s'était visiblement cassé le nez...

"Allez, viens le Chien, on sera pas forcement les bienvenus trés longtemps... Même si j'suis une Sheal, les traditions se perdent ici..."

La gosse remonta sur le dos de l'énorme bête qui bondit vers des rues moins fréquentées...Soudain, son regard tomba sur une silhouette qu'elle connaissait et une sorte de joie d'enfant lui réchauffa le moral... Elle connaissait de réputation l'homme qui se balançait sur sa chaise et cette rencontre présageait une partie amusante...

Elle se rapprocha discretement et posa ses petites mains sur les yeux du seul humain qui valait vraiment le respect...Même s'il ne la connaissait pas, Chiyo n'avait pas put se retenir...

"Qui c'eeeeeeeeest?"

Elle jeta un regard à Fuoco signifiant "Si tu lui dis j'te bute" et attrapa la cigarette a moitié consumée pour la jeter sur un homme en costume attablé a cotês... Celui ci se leva pour s'en prendre à l'enfant mais l'éclat meurtrier qui illumina un instant les yeux de la petite Sheal le dissuada de venger sa veste brulée...

La gamine virvolta et s'assit sur la table, ses jambes pendant dans le vide. Son regard tomba sur une marque de sang infime qui tachait la main d'Arkan:

"Vous jouez à quoi? ça à l'air marrant..."

Elle bondit par terre, hyperactive, pour récupérer sa glace abandonnée que la serveuse allait enlever...

"Pas touche"

Soudain, quelques chose qui ressemblait a la milice ou à la police ou un truc dans le genre s'arreta prés de leur table... Un des hommes se pencha sur CHiyo et lui demanda d'une voix rude:

"Comment tu t'es payé ça?"
"C'est quelqu'un qui me l'a donnée"
"Une gamine de ton âge?"
"oui"
"Avec de long cheveux blonds?"
"Et un gros chien..."
"Tu la connais?"
"Pas du tout... Maintenant dégage s'il te plais tu me gène..."

Le gorille se tourna legerement vers ses camarades et les interrogea du regard... Puis il se leva s'excusa et s'éloigna sans voir l'immonde grimace que lui faisait Chiyo... Elle retourna s'assoir et choisis cette fois une chaise...Ignotant la présence de Fuoco elle s'adressa a Arkan...

"Bon... C'est pas que mais... J'ai faim moi? Dis, t'as l'air vachement sympas pour un humain, tu me paies un truc? Comme ça tu pourras m'expliquer ton jeu!"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois...un humain[ Libre mais Fuoco en priorité]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois...un humain[ Libre mais Fuoco en priorité]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois... La petite souris
» Il était une fois, un président fou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arimane City :: VILLE HAUTE :: -------- TANOSHIMU, QUARTIER CHIC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit