AccueilFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les nuits d'arimane

Aller en bas 
AuteurMessage
Luca
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Les nuits d'arimane   Jeu 23 Avr - 14:32

Les nuits artificielles d'Arimane... Un spectacle aussi étonnant que magnifique...Luca, allongé au milieux des herbes et des blés regarda avec envie une étoile filante... Si seulement...

Il secoua la tête ébouriffant un peu plus ses cheveux et sortit de sa poche, un paquet de cigarettes écrasée... Il en alluma une et tira une bouffée en replongeant ses yeux dans le néant du ciel... Il leva sa main devant ses yeux et plia les doigts, les chairs synthétiques qui composaient maintenant son corps étaient d'un réalisme stupéfiant...

*Mais ça reste toujours du plastique et de la mécanique..."

Il se crispa légèrement en repensant a ce qui avait fait qu'il était devenu comme ça...Si la vie avait suivit son cour, il serait mort, mais il n'aurait pas été corrompus...

Le jeune garçon ferma les yeux et un visage apparut sur l'écran de ses paupières...

"Même ici, tu ne peux pas me laisser en paix... Même loin de tout ce que j'ai connu tu reviens me hanter..."

Un sanglot noua la gorge de Luca... Il ne serait jamais débarrassé de cet amour haineux...Il serait toujours lié à elle comme un chien à son maitre...

Flash baaaack

"Promet le moi..."

Chiyo, enroulée dans les draps repue, sereine et presque heureuse, quelques gouttes de sang perlant de la commissure de ses lèvres preuve de la violence de leurs ébats...Luca, dans ce qui ressemble a une salle de bain qui soigne les morsures et les griffures que la petite peste lui à infligé..

"Promettre quoi?"

Le bruit du petit trottinement de la gamine sur le tapis fais frémir le jeune garçon... Elle se plante dans l'encadrement de la porte et redemande en jouant avec l'elastique de son pantalon trois fois trop grand:

"Promet moi que t'es à moi... Tu m'appartiens n'est ce pas?"

La colère illumine les yeux de Luca mais au moment ou il veut attraper la gamine, cette derniere lache l'elastique et dévisage sa victime... tout son corps d'enfant, peau blanche au reflet nacré sous la lune, ses fesses sa poitrines inexistante ses hanches étroites, tout est là pour tenter les hommes... Luca sait trés bien qu'il ne pourra pas lutter toujours... Maintenant ou plus tard quelle difference...Il souleve la Sheal dans ses bras et l'emporte vers le lit:

"Oui, oui je suis à toi..."

Chiyo glousse et Luca se laisse tomber de tout son poids sur elle, comme pour se venger...

Fin du flash back

Un sourire désabusé étire les lèvres fine de Luca...C'étais l'ancienne époque... quand il y repense, il ne reconnait plus ce jeune homme craintif et soumis...S'il la croisait aujourd'hui il-....

"Tu quoi? Quest ce que tu ferais si par hasard tu me rencontrais?"

Luca s'étouffa et se releva en toussant... Face à lui, se tenait la personne qu'il haïssait le plus au monde sans pouvoir s'empecher de la désirer...

"Chiyo..."

"Alors? Je t'écoute... Quest ce que tu ferais..."

Elle bondit et atterit a cheval sur le torse du jeune homme... Ses doigts courait sur son torse et dans ses cheveux tandis que ses yeux restaient fixés dans les siens..

*C'est quoi ce bordel..."

Luca aurait voulut réagir mais son désir ou quelquechose d'autre l'empechait de bouger Chiyo, quand à elle resplendissait sous la lumière de la lune, sa peau nacrée se dénudant peu à peu...Soudain, elle se pencha en avant et tendit ses levres vers les siennes...

*Impossible... ça ne peut pas recommencer...*

Soudain, sa tête cogna contre un rocher...


Les paupières agitées par un mauvais rêves, qui semble vraiment etre trés mauvais, Luca dors, allongé dans les herbes hautes... Soudain ses yeux s'ouvrent, ses pupilles passent par plusieurs teintes avant de se stabiliser dans le noir... la douleur l'a sortit de son cauchemard...Il se releve, et passe sa main sur son visage... Puis son regard tombe sur les étoiles et le ciels ...

"Les nuits artificielles d'Arimane... Un spectacle
aussi étonnant que magnifique...Mais les étoiles filantes... c'est toujorus mieux de rester a distance... Si seulement j'avais sut ça avant..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsuya Murasakikenban
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 24
Age du Personnage : 17 ans en apparence, plusieurs centaines d'années en réalité.

Feuille de personnage
Puissance:
0/60  (0/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Les nuits d'arimane   Jeu 23 Avr - 21:48

Katsuya entrait en silence au milieu des hautes herbes, marchant a quatres pattes dans les céréales afin de voir le sol et de ne pas rater le petit papillon synthétique après lequel elle courait.

*Chôcho shimpairuna... (papillon ne t'inquiète pas) Watashi wa chocho mo (je suis aussi un papillon)*

Elle rampait tel un chat affamé vers sa proie.
Oui, elle avait l'intention d'attraper ce papillon.

Katsuya portait sa tenue de combat, un justaucorps noir la faisant ressembler à une jeune gymnaste, dans un mouvement humainement impossible, elle detendit violement ses jambes et sauta dans l'air, frolant de la main le papillon aux ailes colorées qui s'était envolé juste avant elle.
Elle atterit avec grâce auprès d'un jeune homme blond, auquel elle fit un sourire.

"Désolée, je n'arrive pas à attraper le papillon... Tu veux pas m'aider?... "

Son sourire se fit enfantin et presque suppliant, elle croisa ses mains dans son dos, se donnant un air angélique. Elle sautillait presque sur ses jambes d'albâtre et ses longs cheveux un peu emmelés volaient legerement au vent frais de la nuit.

Sans crier gare, la jeune femme eternua, et son corps quasi-nu se mit à trembler.

"J'aurais du mettre de vrais habits..."
*Ou comment mentir... J'ai de la chance d'être une cyborg, le froid ne m'atteins pas =)*
"je suis Katsuya, tu m'aide à attraper le papillon?..."
*Il sait peut-ètre quelque chose...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://LifeOfAnApple.skyblog.fr
Luca
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Re: Les nuits d'arimane   Jeu 23 Avr - 23:14

"Un papillon..."

encore sous le coup de son rêve, le jeune garçon mit un certain temps avant de comprendre...Puis, un sourire charmeur s'épanouit sur son visage et il observa en connaisseur le charmant visage de Katsuya... il se releva d'un seul mouvement et regarda dans le ciel nocturne... en effet un magnifique papillon s'éloignait a travers les courants d'air...

Luca retrouva toute sa gaité d'un seul coup et commença a courir... sa démarche gracile et sa vitesse ainsi que le sourire amusé qui éclairait son visage modifié l'aura qu'il dégageait.. Soudain, il bondit et ses doigts se refermèrent sur les ailes du papillon... Avec un petit hochement de tête satisfait il se retourna vers la charmante cyborg et lui rapporta son trophé...

"Il n'est peut être pas aussi gracieux que toi quand tu chasses mais je supopses que c'est un cadeaux acceptable pour une beautée telle que toi"

Luca affichait un regard de jeune loup mélé a une satisfaction enfantine face à son pouvoir de séduction...en faisant ce numéro de séducteur, il voulait se prouver qu'il pouvait avoir une relation normale avec une personne normale...

Il prit la main de Katsu et y déposa le papillon avec un sourire carnassier...Il garda le contact un peu plus longtemps que necessaire avant de s'incliner legerement pour murmurer:

"Je m'appelle Luca, tu peux m'appeler p'tit lu ou lu tout court, pour te servir ma belle... Et toi, quel est ton nom?"

Soudain, Luca eut une idée de génie, Il fit mine de reculer et de trébucher et se laissa tomber en arriere, entrainant katsu dans sa chute...Le contact de cette chair, meme synthetique, lui donna des envies pas trés catholique... déjà ses mains s'égaraient dans les cheveux de sa captive et son souffle s'accelerait... Mais soudain un flash douloureux lui coupa tout ses moyens...

Flash back

"On peut pas faire ça ici..."
"Quest ce qui nous en empeches? J'en aie envie, tu dois m'obéir..."

"Mais... c'est dehors... les herbes et tout ça c'est peut etre ton trip mais c'est pas le mien..."
"tais toi et viens par là..."

Les herbes folles mélées aux cheveux blanc de son amante... L'odeur du blé...Et cette extase... Cette ivresse perverse.PLusieurs heures...Puis, elle, la tête posée sur son torse, caressant son ventre avec tendresse...

"C'étais pas si terrible que ça...Maintenant on rentre..."

Chiyo se relève et commence a s'éloigner mais Luca, plus rapide la rattrape, lui prends les mains, recule et fait mine de tomber...Et rebelote...

Fin du flash back

Le jeune garçon secoua la tête et repoussa Katsu pour se relever... Il épousseta la poussiere qui couvrait son derriere et murmura d'une voix glaciale:

"Tu devrais rentrer chez toi...Allez... tire toi s'il te plait..."

Il lui tourna le dos et commença a s'éloigner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsuya Murasakikenban
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 24
Age du Personnage : 17 ans en apparence, plusieurs centaines d'années en réalité.

Feuille de personnage
Puissance:
0/60  (0/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Les nuits d'arimane   Ven 24 Avr - 0:03

"Chocho..."

Katsuya se laissa faire, emportée et absorbée par la beauté du jeune homme.
Ce teint clair et ces manières, tout ça lui rappellait tant Shiroi...
Dès que Luca posa sa main dans la sienne, Katsuya eut un tremblement, chair synthétique certe, mais tellement attirante...
Elle tenta une phrase, mais sa voix se perdit dans sa gorge.

Le jeune homme tomba a la renverse, l'emportant avec elle, et Katsuya rougit.


"Ano..."

Une image s'imposa à son esprit, Shiroi, elle devait trouver Shiroi.
Shiroi devait occuper ses pensées...
Pourtant, à la vue de cet être superbe qui avait attrapé le papillon pour elle, Katsuya sentait son âme basculer dans le désir charnelle, elle voulait être possedée, elle aurait voulu posseder, cet homme au visage si fin si pâle, ses mains un peu trop aventureuses, Katsuya aurait voulu que tout continue, afin d'oublier un moment, ne serait-ce qu'un moment, sa quête incessante de retrouver le jeune docteur.

En quelques instants, le charme fut brisé, la jeune femme fut relevée, et Luca s'épousseta et lui tourna le dos en grognant ""Tu devrais rentrer chez toi...Allez... tire toi s'il te plait..."


Katsuya murmura, encore sous le choc, en attrapant doucement la main du jeune homme :
"Mais j'ai pas de chez moi... j'ai pas envie de partir... je suis bien là..."
*Qu'est-ce-que je fais?! C'est ridicule!! je dois m'en aller, partir vite avant que ça n'aille plus loin!!!*
"Sil te plait Lu-chan... reste avec moi... Pourquoi tu pars maintenant, pourquoi tu veux que je m'en aille?... Je veux rester avec toi moi... Je t'aime bien tu sais?"
*c'est quoi ce ton suppliant!!! Non Non Non ça va pas recommencer!!!*
"Onegai... (sil te plait) Reste avec moi..."

Katsuya ne pu s'empecher de s'accrocher à la main de Luca comme un fruit à sa branche, comme une cerise à sa jumelle, elle voulait qu'il reste, qu'il soit avec elle, qu'il la console, la tienne dans ses bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://LifeOfAnApple.skyblog.fr
Luca
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Re: Les nuits d'arimane   Ven 24 Avr - 23:26

Luca s'arrêta et resta aussi immobile qu'une statue de pierre... Tout son être était déchiré entre les valeurs morales qu'il s'était imposé toute ces années pour oublier les vices qu'il avait subit et le désir de voir ce corps plier a sa volonté...Il sentit l'étreinte de la main de katsuya comme une brulure...

"Jun'jou-chan (petite fille), tu aurais dut écouter mon conseil et déguerpir... J'suis vraiment pas d'humeur ce soir..."

Il retira vivement sa main...


"Onegai...Reste avec moi..."
"Reste avec moi... Tu l'as juré..."

Soudain, le jeune cyborg eut un petit rire désabusé... Il leva les yeux vers le ciel et murmura:

"Elles font vraiment chier les étoiles filantes... Si on s'approche trop, elle nous brûle mais on peut pas les oublier..."

Il recula d'un pas et sentit contre son bras les doigts de la jolie cyborg...

"Fais chier"

Murmura t'il a nouveau avant de se retourner violemment pour attraper Katsuya par les épaules... il lui demanda d'une voix glacée la fixant de ses yeux fou :

"Tu m'aimes bien? Mais tu sais quoi de moi? Pourquoi t'es là? Pourquoi t'es venue ici?"

Soudain, il la poussa de toutes ses forces, décuplées par la colère et par le desespoir que ces souvenirs avaient réveillés, et se laissa tomber lourdement sur elle, emprisonnant ses jambes entre les siennes et bloquant ses poignets entre ses mains serrées:

"Et là??? Et là, est ce que tu m'aimes bien?? Non, tu es quelqu'un de normal, tu n'aimes pas les gens qui te font du mal..."

Il se redressa, et se mit a cheval sur la taille fine de sa captive tenant toujours ses bras contre le sol... Sa bouche effleura celle de la cyborg et il murmura en mordillant la peau tendre du cou:

"Pourtant, là, est ce que tu peux vraiment me detester pour ce que je te fais? Est ce que si je te blessais là maintenant, tu serais capable de m'en vouloir?"

Perdu dans ses souvenirs, Luca n'avait plus vraiment conscience de ce qu'il faisait... Il aurait voulut mourrir maintenant mais quelques chose de terrible... De malsain le poussait à torturer ce corps qu'il sentait tremblant sous le sien...Il lacha ses poignets et ses mains descendirent le long de la taille de Katsu... Soudain il s'immobilisa et se redressa de toute sa hauteur...

"Il y a forcement quelqu'un que tu aimes, quelqu'un dont tu ne peux pas te passer... Cette personne, elle t'a laissé quelque chose, un souvenir de son amour... Moi...Tout ce qu'elle m'a laissé c'est ça..."

Il déchira d'un geste rageur son tee-shirt dévoilant la cicatrice qui barrait son torse à partir du plexus et qui disparaissait derriere le tissu de son boxer... Il recula de quelque centimètre attrapa le mains de Katsu et les plaqua dans son dos...La jeune cyborg découvrit que la peau qui s'étendait des épaules au coccys de Luca ressemblait a une carte de braille... Des cicatrices en reliefs, de toutes les formes, les largeurs et les longueurs étaient gravées dans la chair dorée du jeune garçon...Petit à petit, a force de tattonement, elle pourrait découvrir que ce qui était gravé n'était autre que des runes de don de l'être a une autre personne...

"Surprenant n'est ce pas..."

Luca sentait son desespoir refouler remplacé par une envie, un besoin implacable de vengeance...De nouveau, ses mains se firent dures et implacable... Il commença à tirailler sur le haut de Katsuya quand soudain une petite voix dans sa tête murmura:

"Tu vois, tu es comme moi maintenant"

Sa rage s'évappora aussi vite qu'elle était apparue et il sentit des larmes monter dans ses yeux... Elles commencèrent rouler sur son visage horrifié, magnifiques perles verte pomme tendit qu'il embrassait doucement Katsuya...Il murmura quelques paroles inintelligibles et,posant son menton sur l'épaule de la cyborg il déclara:

"Je suis désolé Jun'jou-chan... Pardonne moi...Je suis navré..."


Il la tenait serrée contre son torse nu, a genoux devant elle, devasté par la violence de sa crise de folie...Soudain il se releva et emporta sa compagne dans ses bras, comme un princesse
... il resta là, a la contempler... Puis, il la déposa par terre avec autant de douceur que s'il avait peur de la casser... Son regard tomba sur les marques de ses doigts sur les bras de la jeune femme et il ne put soutenir cette vision... Accablé, il tourna les talons et continua son chemin...

*Est ce que je suis vraiment comme ça? Est ce que ça m'a pourrit cette vie que 'jai vécu... J'en suis vraiment réduit à ça?*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsuya Murasakikenban
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 24
Age du Personnage : 17 ans en apparence, plusieurs centaines d'années en réalité.

Feuille de personnage
Puissance:
0/60  (0/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Les nuits d'arimane   Ven 24 Avr - 23:50

"Na...ni?..."
Le jeune garçon se faisait violent, la plaqua au sol, elle se mit à trembler.

"Pourtant, là, est ce que tu peux vraiment me detester pour ce que je te fais? Est ce que si je te blessais là maintenant, tu serais capable de m'en vouloir?"

*Non Lu-chan... je ne serais pas capable...*

Ca lui rappellait étrangement une scène, une mémoire qu'elle voulait oublier de toutes ses forces se mit à trembler devant ses yeux, le visage fin et clair de Luca fut remplacé par celui d'un homme plutot agé, tenant entre ses mains des poignards, elle se sentait mal, le corps du cyborg pesait sur le sien, pourtant, le jeune homme disait des choses si sensées...

"Il y a forcement quelqu'un que tu aimes, quelqu'un dont tu ne peux pas te passer... Cette personne, elle t'a laissé quelque chose, un souvenir de son amour..."

Quelqu'un qui lui aurait laissé quelque chose... Les yeux de Katsuya se braquèrent vers le ciel, tel une poupée détruite, son visage devint encore plus pâle que d'habitude, des larmes perlèrent aux coins de ses yeux mécaniques verts.

*Lu-chan... j'ai peut-ètre autant souffert que toi...*

Luca la prit dans ses bras et s'excusa, il se releva, et commença à partir...
Katsu se leva et couru vers Luca, le jeta au sol et hurla, le plus fort possible, en le giflant de toute ses forces :


"ARRETE! LA FERME!! TU NE SAIS PAS!!! AIMER N'EST QUE DOULEUR!!!! CETTE PERSONNE NE M'AS LAISSE QU'UN CORPS DE METAL QUE JE HAIS! CETTE PERSONNE M'A ABANDONNEE! JE SUIS SEULE PAR SA FAUTE! LA FERME TU AS PEUT-ETRE SOUFFERT MAIS TU N'ES PAS LE SEUL!"

Elle arreta, pantelante, de le frapper et, s'appuyant sur lui sans vergogne, se releva, debout, la tête basse, ses longs cheveux en batailles cachaient son beau visage, si Luca la voyait pleurer, elle n'aurait plus aucune raison de se calmer, elle voulait revoir Shiroi, quelque chose la liait à Luca, la douleur.
Son coeur battait si fort, son âme corrompue la faisait pleurer peut-ètre plus encore que le soudain rejet de Luca.

*Il ne comprend rien... La vie est toujours injuste... personne ne devrait vivre ce que lui et moi avons vécu...*

Katsuya s'assis aux cotés de Luca, toujours étalé par terre, et le serra contre elle, à la manière dont une mère caline son fils blessé par son premier chagrin d'amour...
" Ca va aller Lu-chan... ça va, je m'en fiche, c'est pas grave, reste avec moi, reste avec moi encore un moment sil te plait, juste pour... rester là, sans ètre seule pour une fois, sil te plait... "

Les larmes glissèrent de ses yeux ouverts tournés vers le sol, le long de son visage d'ange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://LifeOfAnApple.skyblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nuits d'arimane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nuits d'arimane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]
» " La Seule Compagnie Dans tes Nuits de Pleurs sont les Etoiles, Elle brillent en toi et pour toi."
» L'arc en ciel de mes nuits...
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [Rating PG]
» Je suis l'ombre qui hante tes nuits [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arimane City :: NATURE ARTIFICIELLE :: -------- LES CHAMPS-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Incarnations