AccueilFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commande pour la suite713 [PV Lilith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saladin
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 27
Age du Personnage : Cerveau de 60, apparence de 19.

Feuille de personnage
Puissance:
15/60  (15/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Commande pour la suite713 [PV Lilith]   Lun 20 Avr - 1:07

Petit boulot en petit boulot, on pouvait faire de drôles d'aventures ainsi, un facteur pendant quelque semaine peut finir vendeur de hot-dog, une pin-up pourrait même avoir la chance de finir secrétaire. Mais là, ça frisait le ridicule, le délire, la folie, l'aberration totale, la bizarrerie, le divertissement, l'inadmissibilité, l'incroyabilité et autre barbarismes de langue...mais cela résumait bien la situation. Saladin était un cyborg, un guerrier pour être plus précis, sans trop savoir comment il s'était fait engager par un Sheal dans ce luxueux hotel, en tant que garçon d'étage. Il en avait pas été offusqué, après tout il avait la mine d'un jeune d'une vingtaine d'années, mais son esprit sexagénaire avait quand même tiqué. Voici la conversation qu'il avait eu avec ce Sheal de seconde zone du nom de Radek:

- Tu seras garçon d'étage !
- Tu te fous pas de ma gueule, tu sais qui je suis, tu connais ma réputation ?
- Oui, tu es Saladin, cyborg...et y'a que des cyborg qui bosse ici...tu trainais dans la rue donc ne discute pas...c'est ça ou j'utilise mes pouvoirs pour te soumettre...
- A te regarder, je devines que tu es un petit nouveau dans ce monde, y'a pas que les Meylars qui peuvent te botter le cul petit gars...les Sheals ne s'en prennent pas à moi parceque je peux leur être utile.
- C'est une menace...
- Oui pauvre merde...et si jamais je sens ton esprit s'insinuer dans le mien, je réduis cette envellope corporelle en miettes...

A ce moment là, le cyborg bourru et violent avait perforé le capot de la voiture du sieur Radek et en avait arraché le moteur à une seule main. Le Sheal parut tout de même effrayé...

- Je suis un peu plat financièrement ces temps ci, donc j'accepte l'offre.

Deux jours plus tard il s'était retrouvé sappé en pingouin, avec le petit costume comme il fallait, trainant des petits chariots remplis de croissants, de café, de lait, de thé, de biscuits, de chocolats, de fleurs, de champagne, d'alcool en tout genre, de revues de sport, pornos, tourisme, voiture, de journaux, de cigarettes, cigares, voir même certaine drogues...cet hotel fournissait pratiquement tout à ses chers clients, les Sheals. Cela faisait deux semaines qu'il bossait ici, les autres cyborgs le regardaient avec pas mal de frayeur, après tout la plupart d'entre eux étaient d'anciens hoteliers qui vivaient ainsi désormais. Voyant débarquer ce rustre, ce goujat, cette brute, ce balot, ce discourtois, ce grossier, ce malapris, ce primitif, ce vulgaire cyborg guerrier, ils avaient d'abord crier au scandale. Mais s'étaient très vite tut, après tout le nom de Saladin n'était pas inconnu, depuis des années il vivait à Arimane, connaissait les recoins, les planques, avait vut se créer la résistance, avait tué de nombreuses personnes...un tueur à la dent et la peau dure.

- Ce plateau, pour la suite 713.

Un de ces bouffons tout parfumés à la lavande, mais répondant plus souvent au nom de chef cuisinier, venait d'envoyer Saladin dans les derniers étages, poussant devant lui un plateau garni d'un poulet roti accompagné de petites pommes cuites, d'haricots verts et de pommes de terres, en entrée une soupe dont l'odeur trahissait qu'elle était de poisson, et en dessert, un gateau assez large pour 8 personnes, ressemblant étrangement à une charlotte aux fraises. En boisson, un petit vin blanc, ainsi qu'un autre rouge, et une bouteille de cidre...peut-être que les clients de cette fameuse chambre avait une grosse faim.

- Je croquerais bien dans ce poulet...si j'avais besoin de manger...quand au petit blanc, je m'en sifflerais la totalité...encore une fois, je n'ai pas besoin de boire...

Quelle vache de vie, pas de nourriture, ni de boissons, à peine besoin de dormir, plus de rêves, presque plus d'appétit sexuel bien que son corps lui permettent encore de copuler à outrance. Presque avec somnolence il sortit de l'ascensseur menant à la chambre en question et sonna avec précaution arrivé devant la porte. Rien que la porte, ça puait le flouze, une large double porte blanche, décorée avec des dorures particulièrement reluisantes. Personne n'ouvrait, il tata la poignée, la porte s'ouvrit, le métier voulait que si personne ne répondait, on entrait, et on appellait une seconde fois. Ne s'enquiquinant pas avec la formule d'usage du genre "Mr/Mme, c'est le service d'étage, je vous apporte votre plateau repas", Saladin préféra un bon vieux:

- Room service, y'a votre bouffe qui va refroidir...

Toujours pas de réponse, mais la douche coulait, peut-être mosieur ou madame était dessous, voir les deux dessous en même temps. Quoiqu'il en soit, l'usage du métier voulait que le cyborg attende le client pour déposer le repas sur la table à manger de ce dernier. Il savait qu'il allait se faire chier, planté là a attendre que son altesse ai fini de se doucher, voir même que ces altesse aient finis leur galipettes sous la flotte. Il s'attarda alors sur la déco de l'endroit, c'était assez chier. Un intérieur assez clair illuminé par de larges baies vitrées, un balcon particulièrement imposant, des meubles tantôt de factures modernes, tantôt de vieilles factures, le tout se mariant agréablement...mais à vrai dire il en avait rien à foutre. Il était là, à poireauter en tapant du pied sur le sol...et soudain la douche termina enfin de dégurgiter son eau...

* C'est pas trop tôt...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yscarioth
Régente
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 27
Age du Personnage : 27 ans Physiquement
Pouvoirs : Telekinésie ; Régénération ; Teleportation ; Invocations ; Télépathie ; Métamorphose

Feuille de personnage
Puissance:
60/60  (60/60)
Barre de Quêtes:
20/20  (20/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Commande pour la suite713 [PV Lilith]   Lun 20 Avr - 9:17

Technologique. Pratique. Sensoriel...

"Aaaaaaah !"

...et sensuel.

Quel magnifique objet que le robot masseur de Lilith (nan mais t'attendais quoi, au juste, petit pervers ? -.-) ! Elle l'avait programmé pour le dos, les pieds et la tête, et il le faisait à merveille ! Ses capteurs dermiques envoyaient des ondes apaisantes sur les tempes de la demoiselle, qui profitait au maximum du plaisir de ce petit bijou. Mais ! Rien ne remplacerait Gabriel. Contrariée par ce point, elle fronça les sourcils. Une ride se forma sur son front pâle, juste entre ses deux sourcils aux courbes délicates.


*De toute façon, ces bouts de ferraille de valent rien...*

Elle soupira et appuya sur le bouton "OFF" de l'appareil aux traits humains. Dieu merci, elle n'avait pas alloué un cyborg pour cela : au moins avait-elle la capacité de s'en débarasser sans avoir de "problèmes" avec le staff de l'hôtel. Elle avait ouï dire qu'on avait peur de la servir. Mais pour quelle raison, voyons ?

Revenons à nos moutons. Enfin, notre robot, plutôt... Elle l'avait donc éteint, puis avait appelé la reception. Une voix sans timbre avait répondu. Oui, elle voulait qu'on la débarasse d'un objet encombrant. Non, ce n'était pas un corps. Ah, et elle avait faim aussi. Oui, elle voulait le menu le plus raffiné. Comme toujours. Non, elle n'avait pas de préférence quant au cyborg qu'ils enverraient. Non, elle ne serait pas violen... mais qu'insinuaient-ils ?! Lilith raccrocha. Les connaissant, ça prendrait du temps. Elle pouvait prendre une douche tranquille...


"Hmmm..."

La sensation de l'eau sur son corps, ses cheveux mouillés sur sa nuque... La buée sur les vitres... La chaleur digne d'un sudatorium de la salle de bains... C'était un paradis de délice ! Elle aurait pu y rester à jamais, sous sa douche. Sauf que...

Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing

Pourquoi ? Oui, POURQUOI ??! C'était toujours quand elle était sous la douche que ces incapables fainéants arrivaient ! Jamais plus rapide, mais -dieu merci-, jamais plus lent !

- Room service, y'a votre bouffe qui va refroidir...

Exaspérée, elle éteignit le puissant jet multifonctions de la douche, les portes de verre s'ouvrirent pour laisser passer ses gambettes mouillées, qu'elle essuya avec une serviette beige. Puis elle l'enroula autour de sa poitrine, de sorte que le morceau de tissu recouvre l'essentiel de son corps. Ses jambes restant visible, tout comme une bonne partie du reste de son décolleté.
Spoiler:
 
Depuis la salle de bain, elle hurla un violent :

"J'arrive !! Bordel de merdeuuuuuuuuuuh !!!"

Nan mais fallait pas pousser, là. Ok, c'était pas gracieux, ok c'était pas forcément non plus avenant, mais merde ! Il avait commencé ! Encore plus contrariée que quand elle y était entrée, Lilith sortit de la salle de bain le regard tout feu tout flamme. Et...

*Oh, un beau mâle... Cyborg... quelle merde. En plus, Gabriel n'est pas là !*

"Posez ça sur la table... Ca vous arrive jamais de parler correctement ?"

Regard ennervé. Elle était toujours dans sa serviette. La suite se composait d'un immense salon, avec une superbe terrasse, d'une cuisine séparée du salon par un mur de verre, et d'une grande chambre à coucher communiquant avec la salle de séjour par de grande portes coulissantes. La salle de bain donnait sur la chambre, et les portes étaient ouvertes. Ainsi, Lilith pouvait voir le serveur depuis sa chambre. Ce dernier se tenait dans le salon et derrière lui les portes de la suite étaient restées ouvertes. D'une pensée, Lilith les referma.

Puis elle se tourna vers sa penderie pendant que le serveur posait le plateau sur la table. Là, elle lâcha sa serviette, qui tomba à ses pieds, puis la poussa du bout des orteils. Elle enfila des sous-vêtements passe-partout, puis une petite robe qui avait le don de la faire ressembler à un ange. En bref : elle se changea sans aucune pudeur devant cet inconnu. De toutes façons, qu'était-il ? Rien qu'un minable petit serviteur rempli de circuits éléctriques. Il lui suffirait d'appuyer sur un bouton et "pof !" il n'aurait jamais entendu parler d'elle. D'ailleurs, savait-il qui elle était ?

[T'aimes pas ? Ah bah tant pis ! Razz]

_________________
block


Les loups n'ont pas de maître.
Je n'en n'ai pas plus.
Suis-je un loup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arimane-city.forumactif.com
Saladin
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 27
Age du Personnage : Cerveau de 60, apparence de 19.

Feuille de personnage
Puissance:
15/60  (15/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Commande pour la suite713 [PV Lilith]   Ven 24 Avr - 11:55

"J'arrive !! Bordel de merdeuuuuuuuuuuh !!!"

Au moins maintenant il savait qu'il avait affaire avec une femme, vu le timbre de voix très pur et cristallin, un peu vulgaire, ou tout juste énervé du langage bourru du cyborg. Peu lui importait, la commande était arrivé et madame se devait de venir manger. Il la vit sortir de la salle de bain, vêtue en tout et pour tout d'une serviette, jugée selon lui d'un peu trop courte...sur le coup il désirat que le mur séparant le salon du reste de la suite ne fut pas en verre, cela lui aurait éviter de voir la demoiselle débarquer ainsi...son visage lui disait quelque chose...

"Posez ça sur la table... Ca vous arrive jamais de parler correctement ?"

Il poussa encore un petit son plateau et l'apporta près de la grande table du salon, et y disposa au bout les plats de façon à harmoniser l'ensemble, et à classer le tout dans l'ordr du repas. Il prit autant de soin à la tache qu'il ne le faisait pour nettoyer son arme à une certaine époque depuis bien longtemps perdue...il jeta encore un coup d'oeil à travers le mur.

* J'ai la berlu...ou elle se fout à poil...*

En effet, alors que Saladin terminait de disposer les couverts par ordre d'utilisation et de déposer le poivre et le sol à coté de la panière à pain, il vit la Sheal, puisque c'en était une vu la façon dont les portes de l'entrée s'étaient refermées comme par magie. Elle venait de terminer de s'habiller lorsque Saladin déposa finalement une serviette pliée de façon harmonieuse dans la flute à champagne de cette femme.

- Votre table est prête...

Il la regarda encore, ce n'était pas de l'envie, ni du désir qui émanait des yeux du cyborg, bien que la femme est arborée ses formes aguichantes sous ses yeux, mais de la curiosité. Tout à coup il réalisa, cette Sheal était loin d'être n'importe qui, Lilith Yscarioth était connu dans cette ville comme La Régente. Connue comme étant d'une part une Sheal aux pouvoirs redoutables, et d'autres parts pour être la dirigeante de cette ville. A elle seule ele concentrait tout les pouvoirs, et c'était à elle que l'on devait la misère des humains, la résistance des Sheal, la mise en free-lance des cyborgs. Une belle saloperie en somme, mais dans le fond ce n'était pas ce que pensait le cyborg...le monde pouvait bien tourner comme il voulait, seuls lui et sa façon de penser pouvait l'interesser. Mais malgré tout il ne pouvait s'empêcher de créer un effet, il prit un ton plus mystérieux, peut-être un peu agressif dans le fon de la voix...

- A ce que je vois, ce repas est à la mesure du pouvoir de Madame la Régente.

Il se tut, n'attendant que la réaction de cette femme, puisqu'après tout, bien que Sheal, c'était une femme...belle femme en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yscarioth
Régente
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 27
Age du Personnage : 27 ans Physiquement
Pouvoirs : Telekinésie ; Régénération ; Teleportation ; Invocations ; Télépathie ; Métamorphose

Feuille de personnage
Puissance:
60/60  (60/60)
Barre de Quêtes:
20/20  (20/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Commande pour la suite713 [PV Lilith]   Sam 25 Avr - 16:15

- Votre table est prête...

Enfin ! Dieu qu'ils pouvaient être lents, ici. Décidément, elle allait avoir un petit entretient personnel avec le directeur de l'hôtel. Et se trouver un bel appartement au sommet d'un immeuble. Encore en fallait-il trouver un à sa hauteur. Et qui convienne à Gabriel. Une fois revêtue de sa robe, elle s'attacha négligamment les cheveux en un chignon retenu par une baguette prévue à cet effet, puis elle vint s'asseoir à table et se servit de vin blanc, qu'elle savoura dans sa flûte à champagne.

*Pas le meilleur que j'ai connu... M'enfin, 'peut pas tout avoir...*

Elle soupira puis se mit à observer le cyborg en face d'elle, impassible, impeccable dans son costume noir et blanc.

- A ce que je vois, ce repas est à la mesure du pouvoir de Madame la Régente.

Elle le regarda, étonnée. Ah, vraiment ? Croyait-il que c'était un repas digne de son rang ? Sans doute était-il habitué aux souillures et épluchures que les gens de la rue mangeaient. Sans doute n'avait-il jamais vu les repas qu'elle commandait les jours de fête quand elle recevait du monde. Pour elle, ç'aurait du être jour de fête tous les jours, ici !

Aussi se contenta-t-elle de remettre les choses à leur place.

"Du tout, mon ami !"

Le titre d'ami dans cette phrase n'avait absolument aucune valeur. Elle aurait aussi bien pu l'appeller Martin, Albert ou même mouche à merde. Décidément, les gens d'aujourd'hui n'avaient aucune idée de la véritable valeur des choses... Mais bon, on ne pouvait pas avoir en même temps des serviteurs obligeants et des intellectuels de haut niveau ! Le beurre, l'argent du beurre et la vendeuse avec...

Lilith allait attaquer le poulet rôti aux pommes de terre quand elle remarqua que le Cyborg n'avait toujours pas bougé. Que voulait-il ? Avait-il ordre de ne faire qu'un aller-retour ? Ne pouvait-elle plus manger en paix ? Qu'est-ce que c'était que cette affaire-là, encore ?!

"Dites-moi, comment vous appellez-vous et combien êtes-vous payé ?"

Question apparemment annodine, et qui pourtant n'en n'était pas une. Ainsi saurait-elle où ils l'avaient pêché, et où allaient les frais que payaient les autres habitants de l'hotel. Elle, bien sûr, ne payait rien. Un petit entretient avec le dirigeant - qui s'avérait être un de ses anciens sujets des enfers - avait suffit à lui ouvrire les portes du lieu gratuitement.

_________________
block


Les loups n'ont pas de maître.
Je n'en n'ai pas plus.
Suis-je un loup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arimane-city.forumactif.com
Saladin
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 27
Age du Personnage : Cerveau de 60, apparence de 19.

Feuille de personnage
Puissance:
15/60  (15/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Commande pour la suite713 [PV Lilith]   Mar 28 Avr - 3:13

Elle s'était vêtue, sans vraiment faire preuve de grace, était venu s'asseoir, et sans le moinde mot s'était mise à s'empifrer des divers mets que comptait le menu. Saladin en fut presque dégouté, voir comment La Régente engloutissait ses plats tandis que des humains serviles se nourissaient de pauvres façons dans les rues de cette infecte ville. Enfin bon, il n'était pas là pour ça, après tout l'argent le motivait, et rien d'autre...pour le moment. Sa besogne était maintenant achevée, et il ne lui restait plus qu'à s'en aller. il remis rapidement de l'ordre sur son plateau tandis qu'il entendit furtivement la dame répondre de manière quelque peu méprisante à sa dernière phrase.

"Du tout, mon ami !"

Bien entendu qu'un tel repas ne lui siaid guère, dans les hautes sphères de la cité, on se nourissait plus de champagne, de caviar...peut-être même que certains Sheals trouvait la chair humaine suffisament raffiné pour leurs papilles gustatives. Cette pensée ne lui fit ni chaud ni froid, après tout il avait lui même pratiqué le cannibalisme en des temps maintenant reculé. Il termina finalement de mettre de l'ordre sur le plateau, l'autre mangeait toujours et semblait affirmer un dédain particulier envers le serveur. Le cyborg cala ses mains de fer sur le plateau pour le faire rouler jusqu'à la sortie lorsque sa cliente lança une question. Question qui, aux oreilles de Saladin, pouvait lancer une conversation intéressante.

"Dites-moi, comment vous appellez-vous et combien êtes-vous payé ?"

Comment s'appellait-t-il, question peu banale dans la bouche d'un Sheal, et cette question d'argent, une embauche à la clé. Saladin entendait presque des pièces tinter à ses oreilles et voyait déjà s'amonceler des tas de billets. Cependant il pouvait aussi se faire totalement refouler...mais pourquoi ne pas tenter sa chance. Il lacha le plateau et se tourna vers son interlocutrice, son visage restait toujours impassible ce pourquoi il énonca sans aucune émotion ce qui suivit.

- Je m'appelle Saladin, cyborg à tout faire, et je gagne ici autant d'argent qu'un humain en gagnerait en 10 ans, ou autant que vous en gagneriez en une heure...

Il détacha alors la cravate de l'uniforme qu'il portait ici et déboutonna les deux premiers boutons du haut de sa chemise, avant de tirer la chaise en face de la Sheal et de s'y asseoir. Sans-gêne ? Totalement, mais si Saladin était poli, ça se saurait...


- Pourquoi une telle question, Madame la Régente ?

Il plongea ses yeux impénétrables dans ceux de Mme Yscarioth, l'expression du cyborg était toujours indéchiffrable. Cela ne lui apportait pas grand chose, il savait qu'en se concentrant un minimum, cette femme pouvait scruter ses pensées...ce qui ne l'enchantait guère, mais bon, il faudrait faire avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yscarioth
Régente
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 27
Age du Personnage : 27 ans Physiquement
Pouvoirs : Telekinésie ; Régénération ; Teleportation ; Invocations ; Télépathie ; Métamorphose

Feuille de personnage
Puissance:
60/60  (60/60)
Barre de Quêtes:
20/20  (20/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Commande pour la suite713 [PV Lilith]   Mar 28 Avr - 18:44

- Je m'appelle Saladin, cyborg à tout faire, et je gagne ici autant d'argent qu'un humain en gagnerait en 10 ans, ou autant que vous en gagneriez en une heure...

Le cyborg défit sa cravate et déboutonna sa chemise sous le regard en coin de Lilith. Que faisait-il donc ? Se la jouait-il à la "James Bond", et sortirait-il de sous sa veste quelques merveilles de technologie pour ensuite en décharger les minis obus de plomb dans la suite ? Ne savait-il pas que Lilith résistait maintenant à toutes les attaques, bombes comprises ? Elle qui, pourtant croyait que les rumeurs courraient plus vite que sa propagande dans les quartiers pauvres... Manifestement, ce n'était pas le cas !

Puis, sans aucune gêne, le cyborg tira une chaise en face de Lilith et s'assit. Elle lui adressa un sourire légèrement forcé. Mieux valait ne pas lui montrer qu'elle s'amusait déjà comme une folle et qu'elle avait en tête de nouveaux jeux tous plus excitants les uns que les autres ! Bref. Toujours était-il que le jeune homme reprit la parole.

- Pourquoi une telle question, Madame la Régente ?

Lilith s'essuya la bouche avec distinction, reposa ses couverts à côté de son assiette puis s'adressa à Saladin, puisque c'était son nom, d'une voix plus que naturelle.

"Votre nom pour savoir à qui je m'adresse... En ce qui concerne votre salaire, il est beaucoup trop élevé à mon gout. J'en parlerais au directeur de l'hôtel. Qu'il se plaigne donc qu'il ne fasse pas assez de bénéfices ! Mais en payant si généreusement ses employés... Si cela ne tenait qu'à moi, vous n'auriez qu'une ration de pain."

Elle l'avait fixé droit dans les yeux - comme il le faisait lui-même, d'ailleurs - pendant qu'elle parlait, cultivant ainsi son image de femme puissante. Alors que Saladin sembla vouloir répondre quelque chose à sa déclaration, elle tint à préciser :

"Inutile, bien sûr, puisque vous n'en n'avez pas besoin ! Mais là est l'interêt, mon ami..."

Ainsi, elle se trouvait en face de Saladin. LE Saladin, manifestement, car bien suicidaires seraient ceux qui seraient tentés de se faire passer pour lui... Qui donc aurait envie de se faire passer à tabac pour telle ou telle trahison ? Car oui, elle le savait, Saladin n'avait pas de position particulière. Elle avait déjà eut affaire à lui par intermédiaire, et avait été plutôt contente du resultat. Si on ne comptait pas la suppression de son ami qui donnait pour elle les ordres au cyborg.

Il était devenue une légende, et certains disaient même qu'il avait une sorte de tatouage intelligent qui comptait le nombre de victimes de l'étrange personnage.

Personnage qui comme tout autre, était appâté par le gain.

*Voilà au moins un point commun à toutes les civilisations !*

Aussi avait-elle en tête toutes sortes d'idées plus machiavéliques les unes que les autres. Mais d'abord, elle devait s'assurer de certaines choses. Pour ce faire, elle prit la pose la plus langoureuse que le ciel lui eut donné et brisa le silence qui le temps de quelques secondes s'était installé entre eux. Deux bêtes de cruauté et d'intelligence, de ruse et de jeu qui se dévisageaient sans trop s'approcher, calculant le meilleur itinéraire pour toucher l'autre.

"J'ai entendu dire que vous aviez certaines aptitudes particulières qui pourraient m'intéresser. Seriez-vous prêt à collaborer ? Dans l'hypothèse, bien sûr, ou ayant en échange ce que vous voulez, vous obéiriez à tout ordre donné, quel qu'il soit..."

_________________
block


Les loups n'ont pas de maître.
Je n'en n'ai pas plus.
Suis-je un loup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arimane-city.forumactif.com
Saladin
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 27
Age du Personnage : Cerveau de 60, apparence de 19.

Feuille de personnage
Puissance:
15/60  (15/60)
Barre de Quêtes:
0/20  (0/20)
Statut Social: Citoyen
MessageSujet: Re: Commande pour la suite713 [PV Lilith]   Mer 6 Mai - 18:46

Il s'était assi face à elle, le sourire presque forcé qu'elle afficha laissait entendre que l'attitude du rustre de cybor qu'il était ne lui plaisit pas vraiment, mais après tout il s'en moquait eperdument. Elle lui lança alors une réplique de peu d'intêret dont le sujet concernait son salaire dans cet établissement, qu'elle ferait en sorte qu'on le traite pas mieux qu'un animal...tout ceci prenait une tournure assez amusante. Surtout quand elle affirma, qu'en tant que cyborg, il n'avait pas besoin de pain...il se retrouvait donc sans rien, mais tout ceci, ce n'était que des paroles.

* Je crois que les Sheals aiment s'écouter parler...presque autant que les hommes...ça pourrait être interessant comme étude psychologique...mais ça fait longtemps que j'ai laissé ça derrière moi...*

Une fois que cette dernière eu fini de parler, il préféra ne même pas répondre, trouvant cette discussion peu amusante...et puis, il se doutait qu'une conversation plus importante ne tarderait plus à commencer. Il s'en suivit alors une petite minute de silence, pendant laquelle les deux protagonistes s'observaient silencieusement. Les divers aliments commençaient à refroidir, ce repas n'avait finalement servi à personne, si ce n'est à la rencontre de ces deux personnalités assez connues d'Arimane. Finalement, la Régente bougea légèrement, et prit une pose assez aguichante, mettant en valeur la plupart de ces attributs.

* Elle pourrait même se foutre à poil tant qu'elle y est...pour moi ça ne changera pas grand chose...*

"J'ai entendu dire que vous aviez certaines aptitudes particulières qui pourraient m'intéresser. Seriez-vous prêt à collaborer ? Dans l'hypothèse, bien sûr, ou ayant en échange ce que vous voulez, vous obéiriez à tout ordre donné, quel qu'il soit..."

On y était enfin arrivé, fini la conversation stérile et ininteressante, les deux êtres entamaient enfin l'élément déclencheur de cette histoire. Déjà dans sa tête reluisait l'idée d'une nouvelle embauche, d'argent...et de sûrement tout ce qui allait avec. Des morts, du sang, des enlèvements, et crimes en tout genre...il n'y avait plus que ça dans le coin, et à un degré si atroce qu'autrefois la plupart des hautes spères de cette ville auraient été jugé pour crimes contre l'humanité. Mais le passé était le passé, et actuellement, Saladin devait juste trouver un travail moins rebarbatif que ce boulot de serveur pour riches arrogants dans un hotel puant l'oseil.

- Des aptitudes, appellé ça comme vous voulez, mais je me débrouille dans pas mal de domaines...collaborer pour un certain prix ne me dérangerait pas...mais obéir à tout les ordres...

Il revit dans sa tête ce qu'il avait fait à la dernière personne qui avait crut bon de lui donner des ordres à tort et à travers.

- J'ai un certain tempérament vous voyez, et j'aime plus que tout la notion de libre arbitre...ce que je vous propose, c'est la totalité de mes services en échange de la somme que vous conviendrez...à condition que je puisse mettre fin à notre contrat quand je le souhaite.

Il se releva de la chaise et tourna lentement le dos à son interlocutrice, il ne voulait pas la vexer, il s'approcha de la baie vitrée donnant sur le paysage...paysage virtuel.

- Je n'ai rien contre les Sheals, rien contre les Meylars, ni contre les hommes ou contre mes semblables, je suis indifférent avec tous, alliés avec tous, ennemis de tous...un mercenaire free lance...je me moque de votre guerre et de son futur dénouement, la seule chose que je veux, c'est vivre, et regarder comment l'histoire va se dérouler et se cloturer.

Il fit un petit tous de la pièce dans laquelle il se trouvait, presque perdu dans ses pensées avant de retourner s'asseoir face à la Sheal.

- Je suis à votre service, pour une durée indeterminée...c'est tout ce que j'ai à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commande pour la suite713 [PV Lilith]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commande pour la suite713 [PV Lilith]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande d'armure
» Commande pour mon avatar...
» Commande pour Miley :) [Terminé - Chloé - 5/5]
» [Terminé] Comme s'il faisait le même geste mais en sens inverse pour effacer les marques. [Lilith Heather - SungGyu Kim]
» Commande pour un archer hobbit :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arimane City :: NATURE ARTIFICIELLE :: -------- L'HÔTEL-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit